Escaliers en suspens…

Plus qu’un objet qui nous sert à monter et descendre, l’escalier est un axe vertigineux, un point central à travers lequel nous pouvons nous exprimer. Dernière tendance : l’escalier suspendu qui semble flotter et apporte un maximum de légèreté.

Escaliers suspendus TrescaliniPhotos : Trescalini – Escaliers suspendus Trescalini

Comment ça marche ?

Tout le charme de l’escalier suspendu réside en sa charpente légère et gracieuse mais également solide et fiable. Son architecture permet de jolis jeux de lumière entre les marches… des effets que l’on n’osait imaginer auparavant.

La construction de ces escaliers semble très complexe et pourtant, il n’en est rien ! Les marches sont en fait fixées à une main courante par l’intermédiaire de balustres et sont incrustées dans le mur, grâce à des goujons en acier et des coussinets en caoutchouc (éléments indispensables afin d’amortir les chocs). Résultat : un escalier aérien qui se marie très bien aux habitats modernes.

Escalier Aout hauteurPhotos : Atout Hauteur – Escalier Aout hauteur

Matières et fiabilité

Pour que l’escalier suspendu soit le plus résistant possible, il doit être construit avec des matériaux tels que le béton, le verre, le bois, la pierre ou le métal. Notez que le béton, la pierre et le métal sont les plus fiables, écartant les possibilités de prise d’humidité.

Les escaliers suspendus ont la grande qualité d’apporter une impression de légèreté et de transparence aux pièces. De plus l’escalier suspendu peut donner l’impression de dégager et aérer une pièce trop chargée, avec certaines matières telles que le verre.

Les escaliers suspendus peuvent effrayer au vu de leur architecture qui semble si fragile… Pourtant ces derniers sont faits pour supporter des allées et venues permanent et une charge supérieure aux normes imposées. Alors pas d’inquiétude à avoir, les marches ne sont pas prêtes de se dérober sous nos pas !

Escaliers MetalstepPhotos : Metalstep – Atelier Olivier Quersin – Tr – Escaliers MetalstepEscaliers TRPhotos : Metalstep – Atelier Olivier Quersin – Tr – Escaliers TR

Bémols en suspension…

Avant de craquer définitivement pour l’escalier suspendu, il faut prendre en compte quelques critères… L’escalier suspendu n’étant pas encore très répandu en France, tous les prestataires ne savent pas comment en construire:

  • Il faut donc bien se renseigner avant de se lancer dans des travaux et choisir un expert dans ce domaine. Une étude approfondie du mur qui sera porteur ainsi que des dimensions souhaitées de l’escalier est une étape clef dans l’installation d’un escalier suspendu.
  • L’unique risque lié à l’aspect sécuritaire est qu’en cas de chute, avec l’absence de contremarches, les pieds risquent de glisser entre les marches. Dans ce cas, il est conseillé de placer des carreaux ou revêtements antidérapants.
  • Il est très important de garder en tête que ce type d’escalier reste presque toujours du sur-mesure. Ce qui signifie donc un budget plus conséquent que pour un escalier standard.

Escaliers Atelier oblier quersinPhotos : Metalstep – Atelier Olivier Quersin – Tr – Escaliers Atelier oblier quersin

Design à part

L’escalier suspendu commence seulement à être connu en France et pourtant il a déjà quelques années derrière lui (il existe depuis 1964 !). Qu’il soit droit, tournant ou hélicoïdal, son design épuré en fait une véritable oeuvre d’art, une pièce maîtresse, semblable à une sculpture. L’escalier suspendu a l’avantage d’apporter une luminosité maximale contrairement à un escalier classique avec des contremarches. Avec cet escalier qui semble flotter, vous ferez une bonne luminothérapie !

Du côté de la technique, il faut noter que les marches sont renforcées par des couches en caoutchouc. Résultat : un silence imperturbable et un confort qui épargne articulations et dos. Les marches hautes et profondes assurent, elles aussi, une certaine aisance.

Petit avantage non négligeable : l’entretien. En effet, l’absence de coins empêche l’accumulation de poussière et facilite également le nettoyage des marches.

Escalier TreppenmeisterPhotos : Treppenmeister – Trescalini – Escalier TreppenmeisterEscaliers TrescaliniPhotos : Treppenmeister – Trescalini – Escaliers Trescalini

Un Ego spectaculaire

Ego, le nouvel escalier de chez Treppenmeister porte bien son nom. Notons tout d’abord que Treppeinmeister est la société qui a créé l’escalier suspendu, il y a plus de 40 ans. Son escalier est si joli qu’il est tout naturel que son ego soit énorme ! Cet escalier représente le zen et le purisme dans toute sa splendeur. Fidèle à son style, ses lignes fines et épurées en sont presque japonisantes. La qualité des marches en bois massif est mise en valeur.

Ces dernières épousent harmonieusement le mur pour habiter la pièce dans une atmosphère des plus naturelles tout en restant très contemporaine. Treppenmeister confirme sa technique de pointe et son amour du détail. Vous aurez le choix entre plusieurs essences de bois : hêtre, noyer, frêne, kambala ou merbau…

Même si cet escalier n’est disponible qu’en bois massif, on apprécie le choix de différents types de marches : forme épousant toute la section, forme en voûte, marche placée sur les supports métalliques. Il ne vous reste plus qu’à trouver votre style.

Escaliers Atout hauteurPhotos : Atout hauteur – Trescalini – Escaliers Atout hauteur

Un rêve aérien

Trescalini réinvente le rêve avec son escalier suspendu Aero. Ce dernier semble irréel, tout droit sorti de notre imagination. Le modèle Aero est un escalier autoportant droit, quart ou demi-tournant qui se caractérise par sa structure à un limon latéral encastré côté mur. Il se décline avec des marches en verre, en plexiglas ou en bois. Ses garde-corps sont soit en verre, en plexiglas, en inox ou en acier.

Coup de coeur pour la version en verre qui permet des jeux de lumière incroyables ainsi qu’une belle impression de flottement. Pour un rendu à couper le souffle, il est également possible d’intégrer sur les marches en verre des LEDS. Pourquoi pas un «pink living-room» ?

Escaliers TrescaliniPhotos : Atout hauteur – Trescalini – Escaliers Trescalini

Côté entretien

Maintenant qu’il est là, dans toute sa splendeur, il va falloir l’entretenir.

  • Pour les marches en bois : Si ces dernières sont tachées par endroits, il est conseillé de les poncer, puis de les vernir à l’aide d’un vernis coloré. Petite astuce : lorsque vous vernissez les marches de vos escaliers, ne vernissez qu’une marche sur deux, pour ensuite vernir les autres marches, sans aucune difficulté.
  • Pour les escaliers en pierre : Utilisez du produit dégraissant et brossez-le avec une brosse à poils durs.
  • Pour les marches en verre : On ne saurait que trop vous conseiller de déchausser les talons aiguilles afin d’éviter les griffes disgracieuses et les éventuelles chutes ! Au bout de quelques années, les marches peuvent être abimées malgré un entretien régulier. Dans ce cas, un fabriquant d’escaliers pourra aisément remplacer les pièces à changer en prenant des mesures précises. C’est également tout l’avantage de l’escalier suspendu : il n’est pas composé d’un seul bloc !
Publié le 12/10/2012 par Elsa Demuysère
S'inscrire à notre newsletter
OK