Du matériau à l’implantation: on vous dit comment choisir votre véranda

Vous souhaitez construire votre propre véranda? Forme, implantation, matériau, installation, réglementation… tout ceci n’aura bientôt plus aucun secret pour vous!

VérandaPhotos : Véranda rideau – Véranda

Véranda en dur

Si une véranda est composée de grandes baies et d’un toit vitré, l’extension en dur possède moins d’ouvertures. Cette première différence définit donc l’extension comme la continuité d’une maison et la véranda comme une transition vers l’extérieur. Autre point : l’isolation. En effet, une extension en dur aura les mêmes performances isolantes que celles de la maison.

L’installation du chauffage sera donc la même que l’habitat existant. Avec ses baies vitrées, la véranda quant à elle, bénéficie de la chaleur naturelle. Ainsi, l’extension aura une durée de chantier plus importante que celle d’une véranda et coûtera plus cher si vous n’avez pas de base (garage par exemple) et que tout est à faire.

>> Plancha et barbecue, tout sur la cuisine d’extérieur!

VérandaPhotos : Reynaers véranda – Véranda

Question de formes

L’architecture de votre véranda est l’étape la plus importante. Deux éléments sont à prendre en considération : le toit et les pans. En prenant en compte votre budget, vos goûts et la configuration des lieux, vous aurez le choix entre une toiture droite ou pyramidale. Les pans permettront de jouer sur la forme de la véranda mais la plus utilisée reste la rectangulaire, car elle permet d’optimiser l’espace intérieur tout en restant accessible.

>> Tout sur les barbecues! 

L’implantation

La configuration de votre maison et son exposition au soleil définira l’implantation de votre nouvelle véranda. Il est évident qu’il est préférable d’orienter les baies vitrées au Sud. Son implantation peut se faire de différentes façons :

  • Encastrée : la véranda est encastrée entre deux retours de murs. C’est l’implantation qui présente les meilleures performances thermiques.
  • En appui intérieur : la véranda forme un L qui s’intègre au creux de la maison et habille alors un angle.
  • En appui extérieur : la véranda s’appuie uniquement sur un mur.
  • En épi : la véranda est disposée perpendiculairement au mur de la maison.

VérandaPhotos : Rénoval véranda – Véranda

Les démarches administratives

Si vous souhaitez construire une véranda dont la superficie ne dépasse pas les 40 m2, une simple déclaration de travaux en mairie suffit. Soyez vigilent, certaines communes peuvent avoir des exigences particulières ou vous demander un permis de construire. L’autorisation de construction vous sera ensuite délivrée dans un délai d’un à deux mois. Au delà de 40 m2, un permis de construire est exigé.

Vous devez faire la demande auprès de la DDE ou de la mairie de votre commune. Le délai d’obtention du permis est d’environ trois mois. Si la surface totale de votre maison, future véranda incluse, est de 170 m2, un permis de construire est obligatoire et pour l’obtenir, vous serez dans l’obligation de faire appel à un architecte.

>> Tonnelles et pergolas… rêvez dans nos jardins.

vérandaPhotos : Akena véranda – véranda

Quel matériau choisir?

  • Bois, caractère et isolant naturel

Choisir une véranda en bois, c’est choisir un matériaux naturel et isolant. En effet, c’est celui qui présente les meilleures performances d’isolation phonique et thermique. Avec des qualités esthétiques indéniables, il s’adapte à tous les styles de maison. Au niveau du choix des essences, privilégiez les bois exotiques comme le meranti, le teck ou encore le cèdre rouge. Ces derniers sont imputrescibles (ils ne pourrissent pas) et garantissent une bonne longévité. En revanche, il est déconseillé d’opter pour des bois qui ont tendance à se fendre comme le chêne et le châtaignier. Côté entretien, n’hésitez pas à appliquer de la peinture microporeuse tous les deux ans.

  • PVC, le meilleur rapport qualité/prix

À la fois résistant, facile d’entretien et peu coûteux, le PVC séduit bon nombre de personnes qui installent une véranda. Il permet ainsi de réaliser des économies
d’énergie puisque ce n’est pas un conducteur thermique. En revanche, il ne peut pas être utilisé comme structure porteuse puisque son coefficient de dilatation est important. Si votre budget est serré, c’est le matériau à privilégier. D’ailleurs, la plupart des vérandas en kit sont conçues en PVC.

  • Fer Forgé, matériau de prestige

C’est le plus ancien des matériaux utilisé pour la construction de vérandas. Souvent appelés rois des jardins d’hiver, on retrouve souvent le fer forgé dans des maisons de style classique. C’est le matériau qui offre le plus de possibilités en termes de style et de volume. Oxydable par nature, il n’est pas exposé aux risques de rouille. Très résistant, il est idéal pour les vérandas sur mesure mais c’est le plus cher et il n’est donc pas conseillé de le choisir si votre budget est restreint.

  • Alu, facile d’entretien

C’est le matériau le moins cher. Souvent choisi pour sa facilité d’entretien et sa légèreté, il est inoxydable et résiste au temps. Cependant, c’est un conducteur thermique et pour garantir une meilleure isolation, il est souvent conseillé de l’équiper d’une rupture de pont thermique dans le but d’arrêter le conduction du chaud et du froid. Si son faible coût attire les consommateurs, il faudra tout de même se méfier du résultat. Pour les petits budgets, il faut éviter de choisir un modèle d’entrée de gamme et préférer un modèle en PVC.

>> Le jardin s’illumine avec les luminaires extérieurs!

vérandaPhotos : Willems véranda – véranda

Les étapes d’installation

Différents professionnels sont capables de construire votre véranda : les vérandalistes, les constructeurs industriels et les menuisiers. Après avoir défini le style, les matériaux, l’usage et l’emplacement de votre véranda, le professionnel vous proposera un devis détaillé. N’hésitez pas à demander plusieurs devis pour faire le bon choix. Une fois le devis accepté et le plan défini, le constructeur demandera à un métreur de relever toutes les mesures nécessaire à la préparation des éléments de la véranda dans l’atelier. 

  • Surface plane

Avant de se lancer, le professionnel doit s’assurer que la surface, sur laquelle la véranda sera construite, soit plane. Si ce n’est pas le cas, il faut couler du béton et tirer une chape en mortier pour éviter les variations de niveau.

  • Parfaite étanchéité

L’un des secrets de la réussite d’une véranda repose sur l’étanchéité. Pour cela, il faut réaliser un solin en béton le long du mur qui va lui être accolé. Installez en haut du solin tous les câbles électriques et les autres systèmes d’alimentation (ventilation, eau…).

  • Création du chéneau

Pour créer votre chéneau, il faut disposer les éléments horizontaux et les assembler sur les tréteaux. Une fois cette étape réalisée, c’est au tour des éléments verticaux d’être montés et fixés. Ils seront le support du chéneau et des baies vitrées. Il faut alors monter les poutres et fixer la barre métallique de maintien d’écartement. Cette étape dépend de la forme et du volume de la véranda que vous avez choisie.

  • Toiture et vitres

Encore une fois, tout dépend du choix que vous avez fait. De manière générale, il suffit de placer les panneaux et de fixer les parcloses de maintien. L’isolation est une étape très importante. C’est pour cela qu’il est recommandé d’opter pour du double vitrage. Posez ainsi les vitres.

  • Finitions

Lorsque les gros travaux sont terminés, il est temps de penser aux finitions : sol, installations électriques, décoration…

Concernant les délais, comptez 3 à 4 mois après avoir fait les démarches administratives et la maçonnerie.

>> Tout sur les vérandas en aluminium!

vérandaPhotos : Akena véranda – véranda

Combien ça coûte?

Le budget est très variable en fonction de la surface, de la forme, des équipements supplémentaires, etc…. Pour une véranda de 20 m², comptez un budget de 15 000€ à 40 000€. Si vous optez pour une véranda en fer forgé, le prix peut atteindre les 50 000€. Sachez que vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt. Renseignez-vous sur les critères d’éligibilité.

>> Si vous voulez encore plus de place, voici tous nos articles sur les extensions!

Florine Dergelet
Publié le 14/05/2014 par Florine Dergelet
Nomade dans l'âme, c'est notre petite bohème de l'équipe ! Toujours en vadrouille, elle ne voit la vie qu'à travers des rencontres et des découvertes. C'est d'ailleurs comme cela qu'elle envisage la déco : « Parce que, pour moi, la déco doit être des souvenirs de voyages, des objets et du mobilier qui ont une histoire à raconter... ».
S'inscrire à notre newsletter
OK