CŒXISTE : agencer, optimiser et créer

Clotilde Seulin a créé l’agence Cœxiste il y a un an. Portrait d’une architecte d’intérieur aux multiples talents. Par Audrey Jeamart

Portrait Clotilde SeulinPhotos : . – Portrait Clotilde Seulin

Portrait de l’architecte

Après des études d’arts appliqués et un diplôme en architecture d’intérieur à l’école Saint-Luc de Tournai, Clotilde Seulin a exercé ses talents dans deux agences de la métropole. Mais une soif d’indépendance l’a rapidement poussée à créer sa propre société, Cœxiste, qui lui permet de se consacrer à un champ d’activité très large, et de varier les plaisirs ! D’un côté l’aménagement de stands ou de bureaux, les missions événementielles et les installations muséographiques, et de l’autre les projets d’habitat pour les particuliers. « J’ai voulu devenir architecte d’intérieur afin de travailler pour le particulier, le quotidien, le cadre de vie. Mais l’événementiel a aussi son charme, créer des installations éphémères est grisant. En fait j’ai besoin des deux ! ».

Des projets sur mesure…

Extension, réhabilitation, rénovation, décoration : les missions sont vastes. Le petit plus de Cœxiste ? La conception de mobilier. Afin de répondre aux contraintes de l’espace et aux problématiques de rangement, la jeune femme crée avec son menuisier des meubles fonctionnels et personnalisés, en adéquation avec les besoins et les habitudes de vie des occupants. Un meuble de rangement dans une chambre ? Un îlot central qui ferait office de cuisine et de bureau ? « J’aime les défis, les contraintes, qui me permettent vraiment d’apporter ma touche ».

Coexiste02Photos : ; – Coexiste02Coexiste03Photos : . – Coexiste03

…et plus que variés

Quelle que soit l’ampleur du projet, l’objectif reste de tirer parti au maximum d’un lieu. « J’essaye de jouer avec l’existant, et je conçois des espaces plutôt épurés, simples et efficaces. L’espace est souvent beau en lui-même, sans ajout ». Autant dire que la jeune archi d’intérieur s’est régalée en aménageant de A à Z un plateau brut à Roubaix. La jeune agence a également participé à la scénographie de l’exposition Picasso au musée La Piscine et à l’aménagement d’un plateau de bureaux pour une grande enseigne régionale. Cœxiste n’a pas fini de faire parler d’elle !

Publié le 12/10/2012 par La rédaction
S'inscrire à notre newsletter
OK