BYAM, le réseau d’artisans en 5 questions

« Le but de BYAM est de proposer du mobilier contemporain réalisé par des artisans locaux. Le designer n’est rien sans l’artisan, chacun a besoin l’un de l’autre. Nous trouvons utile et intéressant de présenter l’arrière du décor français. »

5 questions au président de BYAM

Dans une époque ou les designers sont au centre de toutes les attentions, BYAM a décidé de rendre aux artisans leurs lettres de noblesse. La start-up met ainsi en place un réseau d’artisans pour une gamme de produits made in France de grande qualité. Bois massif, métal, design épuré… les créations n’ont strictement rien a envier à celles de plus grandes marques.

Leur aventure a bien évidemment attiré l’attention de Visite Déco. Amaury Moulin, président et co-fondateur de BYAM a accepté de répondre à cinq de nos questions.

Table 66°Photos : BYAM – Table 66°

Expliquez-nous quel est le but de BYAM ? D’ailleurs, pourquoi BYAM ?

Amaury: BYAM signifie Between You And Me, c’est un clin d’œil à la proximité que l’on a avec notre réseau d’artisans de tous corps de métier, mais aussi avec notre clientèle grâce à notre transparence et notre proximité.

Le but de BYAM – si on peut parler de but, je parlerai plus de valeurs, de fondations – est de proposer du mobilier contemporain réalisé par des artisans locaux. Nous souhaitons avant tout mettre en avant ces hommes, leurs compétences et leur savoir-faire. Ce sont tous de petits artisans indépendants, à la fois artisans mais aussi chefs d’entreprise, en France bien évidemment.

C’est un peu un pied de nez à l’édition « classique » contemporaine qui met selon nous trop en avant le designer. Le designer n’est rien sans l’artisan. Chacun a besoin l’un de l’autre. Nous trouvons utile et intéressant de présenter l’arrière du décor français.

Cette approche nous permet beaucoup de souplesse et de personnalisation dans nos produits, ce que ne peuvent pas se permettre les grandes maisons qui fabriquent en grande série. La contrainte est une grande réflexion sur les procédés de fabrication pour ne pas voir les coûts de fabrication s’envoler.

Table 66°Photos : BYAM – Table 66°Table 66°Photos : BYAM – Table 66°

Comment se déroule le processus de création de vos produits ?

A: Mon associé est designer, il s’occupe donc de la création pure. De formation ingénieur matériaux, je peux très rapidement le conseiller et travailler avec lui pour répondre à des problématiques évidentes de production et de coûts : On reste une petite structure, donc avec des moyens financiers réduits !

Nous allons aussi très rapidement à l’atelier. Nous créons donc rapidement un « triptyque », indispensable à la création de nos pièces. L’artisan nous apporte sa connaissance de la matière et ses petites astuces.

Où nos lecteurs peuvent-ils les trouver à la vente ?

A: Nos produits sont disponibles dans quelques boutiques en région parisienne où il est possible de voir et toucher les produits.
En attendant, le plus simple reste le site internet qui est marchand.

Etagère Tuil'Photos : BYAM – Etagère Tuil’Etagère Tuil'Photos : BYAM – Etagère Tuil’

Après environ un an d’existence, quel bilan pouvez-vous tirer de votre activité ?

A: Nous avons passé un peu moins d’un an à développer et concevoir notre première gamme. Ce fut très rapide, mais très important en tant que petite structure afin de répondre au mieux au marché et ses attentes. Cette flexibilité et cette rapidité sont aussi importantes pour l’ensemble de nos créations sur-mesure pour particulier et professionnel.

Depuis septembre et Maison & Objet, les choses s’enchaînent très vite. Ce fut un vrai tremplin pour nous afin de prendre contact avec un maximum de personnes et présenter physiquement nos produits. Le toucher est indispensable, d’autant plus que c’est un des atouts de notre première collection avec de nombreuses pièces en noyer massif.

Quels sont vos projets futurs en matière de produits, de vente et de développement ?

A: Nos projets sont nombreux. En 2014, nous avons lancé le « projet 12 », l’objectif est de présenter 1 nouvelle pièce ainsi qu’un artisan de notre réseau chaque mois. Un vrai défi que nous permet notre travail en équipe et la proximité de notre réseau d’artisans. Cette collection agrandira aussi notre variété de produits puisque au-delà du meuble, nous rajouterons de l’objet.

Aujourd’hui, toutes les créations sont faites en interne. Nous souhaitons aussi prochainement proposer de nouveaux designers.

En termes de vente et de développement, l’objectif est donc d’agrandir notre réseau de distribution, afin qu’un maximum de personnes puissent toucher et, j’espère, apprécier le travail de nos designers mais aussi de nos artisans !

 

Merci a Amaury d’avoir répondu à nos questions !

Pour plus d’informations sur les produits, rendez vous sur www.byam.fr

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager !

Publié le 14/02/2014 par Claire Krust
S'inscrire à notre newsletter
OK