Billet d’humeur #2 : Sièger au bureau

Jeudi. 00h40. Examen dans 7h20. Accoudée au bureau, j’enchaîne les cafés et les révisions. Bizarrement, les cafés s’écoulent plus vite que mes pages de cours. Comme si ma productivité décroissait au rythme des tasses qui se vident… ou plutôt de l’heure qui avance.
L’attention volatile et la motivation bien cachée, je regrette, sous prétexte de ne vivre que quelques mois ici, n’avoir pas pris le temps de bien décorer ce bureau. Ce qui, au regard de mon amour des belles choses, boosterait à coups sûrs mon inspiration. Aguicheuse, elle se plaît à se faire désirer. Rêveuse, je me plais à imaginer un tout autre endroit. L’examen attendra le temps de ce billet d’humeur…

Confort & renfort

Pour la simple et bonne raison que je n’en fais qu’à ma tête, je ne suis pas du genre à écouter mon corps. Si je l’étais, il y a bien longtemps que j’aurais fermé mes classeurs et rejoint lâchement mon lit auquel je manque sûrement depuis quelques temps.

Mais, si mon dos pouvait parler, il pesterait contre ma chaise inconfortable, et mon postérieur encore plus. Ils me maudissent de ne pas avoir respecté une des premières règles d’ergonomie : un fauteuil ou une chaise de bureau adapté(e). Un bon dossier et évidemment des accoudoirs me manquent terriblement.

Gourmande, je m’imagine leur ajouter un coussin afin de satisfaire mes envies de cocooning. Amoureuse du gris et du rose quartz, mon coeur balance entre ces modèles…

Fauteuil de bureau grisPhotos : grupaproducts – Fauteuil de bureau grisFauteuil de bureau rose quartzPhotos : via – Fauteuil de bureau rose quartz

Dispersion & Organisation

Vous aurez sûrement constaté dans mes écrits, une (légère) tendance à la dispersion et à la digression. Ceci dit, je me considère comme (très) organisée. Mon organisation diffère juste de la vision commune de celle-ci. Je suis une dispersée organisée. J’aime m’étaler dans mon travail, dans mes pensées mais chaque feuille, chaque idée est à une place logique pour moi. Pour moi uniquement. Pour moi uniquement à un moment donné. La seconde d’après, j’admets être une désorganisée chronique et perdre un temps fou dans mon travail.

Ce qui m’aiderait ? Même si je déteste ce mot : des rangements. Ils peuvent faire gagner un temps et un espace précieux. Finis les gestes inutiles, les recherches parasites qui, mises bout à bout, font que je suis encore au bureau alors que j’aurais, avec efficacité, déjà pu le quitter. Alors, oui, moi, l’allergique par nature au rangement, je ne saurais que trop vous en conseiller. Celui-ci, à réaliser soi-même est tellement joli que je compte m’y mettre… c’est bien plus drôle que potasser.

Rangement de bureau DIYPhotos : liliinwonderland.fr/ – Rangement de bureau DIY

S’inspirer et créer

Vous aussi vous cherchez parfois l’inspiration sans que celle-ci daigne pointer le bout de son nez ? Je vais vous confier mon astuce préférées : les moodboards. Ces images, formes, couleurs m’inspirent toujours et j’ai toujours des mots qui me viennent. En les observant, l’angoisse de la page blanche disparaît. Ils sont tellement tendances au bureau que c’est un crime deco de s’en priver. Directement sur le mur ou sur un grillage, je les accroche partout et j’adore ça !
D’un seul coup, la lumière fut. Il est peut-être donc temps que je me remette au travail. Jeudi 1h27.

Moodboard mural, bureauPhotos : Petra Bindel – Moodboard mural, bureauMoodboard grille, bureauPhotos : Tia Borgsmidt – Moodboard grille, bureau

Vous aimerez lire aussi :

Laura Dejas
Publié le 16/03/2016 par Laura Dejas
À force de dénicher des inspirations pour vos intérieurs, elle a développé plusieurs toc déco comme accumuler cadres et objets et dépareiller coussins et suspensions. Totalement addict aux moodboards, au cuivre, et au bleu grisé, elle est aussi carrément allergique au velours, au lambris et aux napperons en dentelles. Parce que la déco est une jolie histoire de passion et de conviction !
S'inscrire à notre newsletter
OK