Billet d’humeur #4 : reprendre ses droits

Chasser le naturel il revient au galop paraît-il. Je ne suis pas du genre à m’accommoder des expressions toute faite mais celle-ci m’a toujours convaincue. Depuis le jour où moi, la gourmande insatiable, j’ai essayé de me priver de chocolat. En vain. Certains penseront que c’est un manque de volonté. Je pense, entourée de mes emballages de chocolat, que c’est une question de tempérament. Le naturel revient, malgré les efforts pour le dissimuler. Cette année, la déco offre une belle preuve de soutien à cette opinion avec la tendance wild.

Green is the new black

D’abord il y a eu la tendance tropicale, ses palmiers et ses ananas. Puis l’esprit jungle s’est immiscé dans nos intérieurs avec sa végétation luxuriante. Les idées pour se créer des jardins d’intérieurs se sont multipliés et les pots à fleurs, stylisés. Les accros de déco, moi la première, voyaient la vie en vert, notre nouveau basique.

Les signaux d’un retour du green en déco étaient donc bel et bien présents. C’est le salon Maison et Objet 2016 qui a intronisé officiellement cette mise au vert sous l’appellation « wild« . Oubliez laqué, synthétique et artifices ! L‘heure est au naturel : aux plantes, au bois, au rotin… Une nouvelle authenticité, une recherche d’harmonie qui me détent. C’est donc d’humeur totalement zen que je vous écris ce billet…

Salon wildPhotos : Kristin Lagerqvist – Salon wild

Zen is the new cool

…puisqu’être zen est de nouveau tendance. J’oublie mon stress pour vous conseiller d’aménager un coin détente « wild ». Je ne connais rien de mieux pour se ressourcer à l’intérieur.
Le choix du fauteuil est primordial : choisissez-le en rotin, avec des accoudoirs et le dossier légèrement incliné. Apportez ensuite une touche cocooning qui doit rester fraîche. Pour cela, texturez l’espace avec un tapis mais oubliez les tons gris et misez sur des couleurs ensoleillées.

Enfin et surtout, ajoutez les plantes. Multipliez-les en variant les tailles et les variétés. Les pots également se différencient au niveau des formes et surtout des matières : alternez entre bois et osier. Puis : détendez-vous.

Plantes d'intérieurPhotos : inhonorofdesign.com – Plantes d’intérieur

Outdoor is the new place

J’ai dit se détendre ? Cela tombe bien avec l’arrivée des beaux jours et, avec eux, des barbecues et des verres en terrasse. Je guette chaque rayon de soleil pour combler mon manque en vitamine D et je me dis qu’il est temps de s’intéresser à la décoration extérieure.

La terrasse du printemps-été 2016 sera, vous l’aurez compris, wild. Optez donc pour une table d’extérieur et des bancs en bois naturels et des suspensions en rotin. Ajoutez (encore) des végétaux en centre de table. Le truc en plus dans cette version ? Le sol en béton ciré. Il crée un beau contraste avec le mobilier wild : entre industriel et naturel. Comme un symbole d’une nature dominante, qui reprend ses droits, avec style…

Terasse wildPhotos : carolinelegranddesign.com – Terasse wildExtérieur wildPhotos : carolinelegranddesign.com – Extérieur wild

Vous aimerez lire aussi :

Laura Dejas
Publié le 16/04/2016 par Laura Dejas
À force de dénicher des inspirations pour vos intérieurs, elle a développé plusieurs toc déco comme accumuler cadres et objets et dépareiller coussins et suspensions. Totalement addict aux moodboards, au cuivre, et au bleu grisé, elle est aussi carrément allergique au velours, au lambris et aux napperons en dentelles. Parce que la déco est une jolie histoire de passion et de conviction !
S'inscrire à notre newsletter
OK