Billet d’humeur #11 : mes murs trop blancs

Il y a quelques temps, je suis tombée amoureuse. Amoureuse de la décoration black and white. Il restera toujours au fond de moi une part d’affection pour elle. Pour son style radical, son élégance sans concession, son contraste puissant, son intemporalité. Mais je me suis levée ce matin avec une allergie inquiétante pour l’immaculé. Et, comble pour quelqu’un qui ne peut plus voir en peinture ses murs : j’ai une furieuse envie de les repeindre.
L’idylle entre le black and white et moi aura duré plus d’un an et notre relation fut passionnelle (du black and white pas un peu, ni beaucoup, ni même passionnément… du black and white À LA FOLIE !) Pas une once de couleur n’était acceptée dans mon séjour. Mais voilà, comme le chantait Catherine Ringer, les histoires d’amour finissent mal en général alors j’envisage de le quitter… pour le bleu nuit.

Séjour bleu nuitPhotos : lundin.se – Séjour bleu nuit

La trahison : du blanc au bleu

Le black and white est charismatique. Autant que je me souvienne, c’est ce qui m’avait séduit chez lui. J’avais alors peint tous mes murs en blanc pour le laisser s’épanouir. Et puis, chose qui arrive malheureusement, la routine s’est vite installée entre nous. Il ne me surprenait plus. Il ne faisait pas dans la nuance et, bien que je ne l’ai jamais trouvé froid, il n’était pas des plus chaleureux et paraissait un peu snob aux yeux de mes amis.

Le bleu nuit a commencé à me faire de l’oeil avec quelques photos Pinterest. J’avais d’ailleurs épinglé ce séjour sur mon board d’inspiration « appartement ». Je le trouvais canon mais pas au point de succomber directement. Mais, trop vides, trop innocents… voilà comment je trouve mes murs ce matin. Ma décision se précise. Je consulte donc les nuanciers et l’évidence m’apparaît : le Hague Blue de Farrow and Ball. Mystérieux, tendance, chaleureux, équilibré… le charme opére.

Séjour bleu nuitPhotos : lundin.se – Séjour bleu nuit

La transition en détails

Pour commencer cette nouvelle histoire sur de bonnes bases, je prends bien conscience que le rendu de la peinture est toujours un chouilla plus foncé par rapport au nuancier. Je veille aussi attentivement au choix de la finition. Les finitions satinées ou brillantes se lessivent contrairement à la mat (à privilégier donc dans les cuisines ou pièces avec du passage comme les couloirs). Cependant, la finition mat est plus feutrée et rendra donc mon séjour plus douillet (elle est intéressante pour une chambre également).

Le changement du black and white au bleu nuit n’est pas radical et mes meubles ne dénoteront heureusement pas du tout. (Ouf, ma lubie colorée ne remet pas en question toute ma déco!). Je vais plutôt miser sur de nouveaux accessoires comme les coussins ou encore les pots à fleurs. Leur couleur est déjà toute trouvée : le jaune. Cette nuance de jour égaye le bleu nuit et voilà ce qui crée l’intérêt du contraste. Remarquez sur mes inspirations : le bleu nuit reste majoritaire, il s’agit simplement de quelques détails jaunes pour faire la différence.

Porte bleue nuitPhotos : Hague Blue via Red – Porte bleue nuit

Les bonnes raisons de changer

Par habitude, nostalgie ou autre, vous hésitez à changer votre décoration ? Étant une grande indécise (je peux passer trois heures à hésiter entre deux nuances pour au final ne pas décider), je vous liste les bonnes raisons de sauter le pas. Les voici :

– Vous ne vous sentez plus chez vous : votre décoration ne ressemble plus à votre état d’esprit (et là c’est le drame). Créez-vous de nouveau un Home Sweet Home.
– Vous trouvez votre décoration démodée : vous ne devez pas céder à toutes les tendances déco (pour l’intégrité de votre personnalité) mais si vous utilisez une de ces idées déco à bannir… envisagez sérieusement le changement.
– Votre moitié vient d’emménager avec vous : c’est primordial pour que l’autre se sente chez elle/lui.
– Vous n’avez pas changé de déco depuis 10 ans : un coup de frais est le bienvenue.
– Vous déménagez : pourquoi refaire la même déco que dans votre ancien intérieur ?

Je vous laisse trouver votre bonne raison à vous et surtout vous lancer (vous n’oubliez pas de nous envoyer les photos n’est-ce pas ?), j’ai une idylle à savourer avec le bleu nuit… jusqu’à mon prochain coup de foudre coloré.

Mur bleu nuit et accessoires jaunesPhotos : Farrow and ball – Mur bleu nuit et accessoires jaunes

Vous aimerez lire aussi :

Laura Dejas
Publié le 16/06/2016 par Laura Dejas
À force de dénicher des inspirations pour vos intérieurs, elle a développé plusieurs toc déco comme accumuler cadres et objets et dépareiller coussins et suspensions. Totalement addict aux moodboards, au cuivre, et au bleu grisé, elle est aussi carrément allergique au velours, au lambris et aux napperons en dentelles. Parce que la déco est une jolie histoire de passion et de conviction !
S'inscrire à notre newsletter
OK