Nos conseils pour installer et entretenir votre cheminée

Quoi de plus agréable que de lire ou se régaler d’un chocolat chaud au coin du feu quand l’hiver s’est installé ? Mais avant de profiter de la chaleur des flammes, Mon Univers Maison vous livre des conseils pour installer, rénover et entretenir votre cheminée.

Salle à manger et cheminée FocusPhotos : Focus – Salle à manger et cheminée Focus

À chaque pièce, sa cheminée

Equiper votre habitation d’une cheminée est loin d’être une décision qui se prend à la légère. L’installation d’une cheminée est une opération coûteuse et avant de vous lancer dans ce projet, il est indispensable de bien le préparer, avec un professionnel.

Premier élément à prendre en compte : la fonction de la cheminée. Cette dernière peut servir de chauffage principal, d’appoint ou créer uniquement une ambiance chaleureuse. Selon le but recherché, la taille du foyer sera différente.

Il faut ensuite déterminer l’endroit où vous souhaitez installer la cheminée. Pour, cela il faut tenir compte de la taille et de la forme de la pièce et des murs disponibles.

Par exemple, si la pièce est petite, il est préférable d’opter pour un modèle d’angle. Pour les vastes espaces, type loft, la tendance est de placer la cheminée au centre pour en faire une pièce maîtresse de votre déco. Il existe aussi des modèles centraux et muraux.

Autre point à prendre en compte dans l’installation d’une cheminée : l’existence ou non d’un conduit de fumée dans votre habitation. Si vous devez en faire construire, sachez qu’il doit être adossé à un mur de refend, c’est-à-dire à un mur porteur qui n’est pas en façade.

Une fois que vous avez fait votre choix, l’artisan ou le spécialiste auquel vous avez confié votre projet viendra en vérifier la faisabilité. Si vous souhaitez utiliser un conduit déjà existant, le professionnel vérifiera s’il est utilisable en l’état.

Salon avec fauteuils rougesPhotos : Arkiane – Salon avec fauteuils rouges

Une fonction, une cheminée

Reste ensuite à choisir entre un foyer ouvert ou fermé.

Prisé des puristes et des amoureux de l’ambiance si particulière des flammes, le foyer ouvert permet de profiter pleinement du spectacle mais il est moins performant en termes de rendement énergétique.

Si vous souhaitez utiliser votre cheminée pour chauffer votre habitation, mieux vaut opter pour un foyer fermé : ce type de modèle restitue un maximum de chaleur et assure un rendement de 70%.

Vous voulez transformer la cheminée existante ? Rien ne vous empêche de fermer un foyer qui était jusqu’alors ouvert. En général, il suffit de prévoir un tubage dans le conduit déjà présent et d’installer un insert de cheminée.

Si vous n’avez pas de cheminée mais souhaitez profiter des flammes sans faire de travaux importants, vous pouvez opter pour une cheminée au gaz. Dans ce cas, le conduit n’est pas impératif et un système de ventouse est suffisant, mais il faut faire appel à un professionnel pour l’installer.

Il faut en effet percer le mur extérieur pour installer le tubage, qui ne doit pas être placé à moins de 50 centimètres d’une fenêtre. Ce système offre le plaisir de pouvoir regarder les flammes tout en chauffant votre pièce principale. Ce, sans avoir à s’approvisionner en bois ou à passer par l’étape du nettoyage de la cheminée, étape indispensable pour les modèles à bois.

Combles mansardésPhotos : Focus – Combles mansardés

L’entretien de la cheminée

Entretenue et nettoyée régulièrement, la cheminée ne fonctionnera que mieux. Première des choses à faire : ramasser régulièrement les cendres et, si votre cheminée est à foyer fermé, nettoyer la vitre de l’insert une fois par semaine pour éviter qu’elle ne noircisse.

La meilleure méthode consiste à tremper un chiffon humide dans des cendres froides et nettoyer la vitre. Vous pouvez aussi frotter le verre encore tiède avec du papier journal. En plus d’être économique, c’est écologique !

Outre ces tâches, à faire relativement souvent, la cheminée doit être nettoyée intégralement une fois par an.

Salon type loft canapés rougesPhotos : Brisach – Salon type loft canapés rouges

Ramonage : une opération obligatoire !

En brûlant, le bois dégage des déchets qui encrassent le conduit de la cheminée. Pour que celle-ci fonctionne en toute sécurité, il est indispensable qu’elle soit ramonée une fois par an.

Le ramonage consiste à nettoyer le conduit et le débarrasser de la suie et des autres déchets issus de la combustion. En plus d’assurer un meilleur tirage, cette opération permet d’éviter les feux de cheminée et les intoxications au monoxyde de carbone.

Le ramonage est d’ailleurs obligatoire une fois par an (minimum) et la plupart des assureurs demandent un certificat de ramonage pour indemniser les victimes d’un sinistre causé par un feu de cheminée.

Enfin, certains fabricants vendent des produits ou des poudres chimiques qui en se consumant, sont censés nettoyer la suie accumulée dans les conduits. Ce système n’est pas forcément reconnu par les assurances et ne remplace pas le ramonage mécanique.

Salon design blancPhotos : Brisach – Salon design blanc

Cheminée et crédit d’impôt

L’installation d’une cheminée dans une résidence principale ouvre droit au crédit d’impôt.

Conditions :

  • L’installation doit être réalisée par un professionnel.
  • Du 1er janvier au 31 décembre 2012, pour l’acquisition d’un insert cheminée intérieure au bois (ou autres biomasses), le taux de crédit d’impôt est de 15% du montant de l’équipement et de 26% dans le cas d’un remplacement d’un ancien appareil de chauffage par une cheminée.
  • Pour bénéficier du crédit d’impôt, il suffit de le signaler dans la déclaration d’impôts et de joindre la copie de la facture.
 
Vous aimerez lire aussi : 
>> Tout savoir sur l’installation d’une cheminée
>> Le chauffage au bois, écologique et économique
Publié le 30/10/2012 par La rédaction
Tags :
S'inscrire à notre newsletter
OK