Air du temps n°97 IN/OUT

Une sélection déco IN et OUT en ce mois d’avril 2013

Air du temps n°97Photos : studio PLASTAC – Air du temps n°97

IN: Inspiration Kokeshi

Coup de cœur pour les miroirs Ki Ko Koi chez Y a pas le feu au lac. La maison d’édition française d’objets et petits meubles contemporains passionnée par le bois nous amuse. En effet, ces miroirs sont une référence malicieuse aux poupées japonaises, appelées Kokeshi, qui sont de véritables porte-bonheurs. Formes douces et arrondies, couleurs pétillantes, éloge du naturel : les miroirs Ki Ko Koi réalisés par la designer Véronique Maire sont presque rétro ! Les tailles et formes de ces derniers proposent des reflets atypiques avec la mise en valeur d’un regard, d’un bouche ou d’un visage entier. Matériaux: tilleul finition laquage satiné et miroir. www.yplfl.com. 03 84 85 60 97 Crédit photo: 

IN: Design animalier

Etrange et mystérieuse, la collection de corbeaux de The Ravens nous fait de l’œil. Mettant en scène les oiseaux de malheur dans différentes positions, la marque les invite à prendre place dans les intérieurs. Plus que des oiseaux ce sont de véritables références culturelles, de la littérature au cinéma, qui animent la maison. En s’envolant, se nourrissant ou regardant au loin, meubles et étagères prennent soudainement vie ! Matériau : HDF & PP noir. Dimensions : de 45 x 26 x 13 à 53 x 28 x 95 cm suivant les modèles. Prix : 108 euros www.ibride.fr

Air du temps n°97Photos : The Ravens – Air du temps n°97Air du temps n°97Photos : www.joyderohanchabot.com – Air du temps n°97

OUT: Saint Jacques la mer…

A l’heure où la tendance Seapunk sévit, l’univers maritime nous envahit un peu partout. La maison ne fait pas exception ! Si on peut tolérer quelques touches en référence à l’océan bien choisies telles que la nacre ou le bois flotté, d’autres sont impardonnables. Vous ne vivez pas dans la maison de Bob l’éponge, alors oubliez le mobilier en forme de coquillage ou de poisson, qu’importe la saison ! www.joyderohanchabot.com

Publié le 31/07/2013 par Elsa Demuysère
S'inscrire à notre newsletter
OK